FRANCE | YQUEM PRESTIGE

25.06.2016

Château Yquem : le tout premier vin bu dans ma vie il y a quelques années lors d'un stage. Ça s'oublie pas.

 

Je l'avoue, un grand privilège mais aussi une dégustation créatrice de quelques frustrations paternelles. Je décide alors de me rattraper et d'organiser une après-midi à Yquem en compagnie de mon papa.

 

 

Pour les débutants et les amateurs du milieu viticole, le Château Yquem est le premier (et l'unique) Grand Cru Classé du Sauternais. Le meilleur vin liquoreux. Vous imaginez bien qu'ils ne font pas les choses à moitié : une zone d'atterrissage pour hélicoptères pour que Bernard Arnault puisse venir sur le domaine ( propriété d'LVMH ! ), aucune visite en dehors de celles qu'ils organisent dans l'année, une pelouse parfaite, une salle d'attente de 100 m² avec comme mobilier un énorme lustre et un divan. En un mot : du luxe.

 

Privilégiés jusqu'au bout, nous sommes que tous les deux pour la visite. Entre quelques éclaircies, la guide nous fait découvrir la cour intérieure du château datant du XVIe siècle et nous explique l'historique du monument et des propriétaires ( que des femmes ! ).

 

Nous nous dirigeons ensuite dans une salle où un immense écran TV occupe le mur principal ( on se croirait presque au cinéma, si si... ). La guide continue son discours sur les techniques de vinification et des vendanges. Ces dernières se font grain par grain, le raisin doit être pourri ( appelée aussi la "pourriture noble", et oui ils continuent à jouer la dessus... ) pour pouvoir être récolté et produire un vin liquoreux. Ce phénomène étant dû à la proximité du château avec le ruisseau "Le Ciron", les brumes matinales estivales et la qualité exceptionnelle du sol.

 

Nous empruntons un grand escalier avec des luminaires en forme de grains de raisin pour arriver dans les chais avant d'aller déguster deux vins.

Très moderne, épurée blanche et dorée, la salle de dégustation nous ouvre ses bras pour déguster le Graal. Le premier vin, le Y 2015, un blanc sec, met en éveil nos papilles et nous donne le ton pour la suite. Arômes fins, frais, fruités, un délice.

Arrive ensuite le Château Yquem 2010 ( très très bonne année ), le fameux liquoreux. Un mot me vient à l'esprit : aérien. Une palette de fruits envahit notre palet, une telle finesse qui nous laisse sans voix.

Oui ils peuvent mettre le paquet sur tout le reste en comparaison de la qualité et à l'excellence de leurs vins !

 

Bien évidemment vous ne pouvez pas acheter de bouteilles au château, même si votre porte-feuille vous le permet : la bouteille de 2010 est seulement à 660 €

Pour vous faire rêver : celle de 1892 est à 60 000 € - pour les petits budgets le premier prix "abordable" est 260 € pour la bouteille de 1996.

 

En tout cas, c'est une belle découverte à faire une fois dans sa vie ( voire plusieurs si vous ne pouvez plus résister à leurs vins ).

Un doux après-midi qui nous a transporté hors du monde et du quotidien pour un voyage dans la démence viticole.

 

 

 

 

 

 

 

Please reload

VOUS AIMEREZ AUSSI

Please reload

Réseaux sociaux

Abonnez-vous !

Copyright © 2019 Charlotte Moutier

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon
  • Grey Pinterest Icon