RANDONNÉE | GOURETTE

21.02.2018

J'ai ressenti l’irrésistible appel du grand air : direction Gourette pour une randonnée hivernale !

 

Après avoir arpenté les routes de montagnes sinueuses, j'arrive au parking gratuit de Gourette pour monter dans les télécabines afin d’accéder au domaine skiable.

 

Depuis le haut de la station, un itinéraire raquettes a été tracé pour rejoindre la «happy place» (espace de ski pour les enfants). Le parcours dure deux heures en raquettes et une heure à pieds. Armés de mes chaussures de randonnée, de nos bonnets en laine, sac à dos et appareil photo, je pars explorer la petite forêt enneigée.

 

 

 

 

 

Mes yeux admirent la beauté du paysage : les conifères habillés de blanc, la légèreté des flocons qui se déposent doucement sur ma parka et dans mes cheveux, les sommets enneigés contrastés avec les couleurs ocres et sombres de la vallée en amont. L’excuse de l’appareil photo m’oblige à m’arrêter régulièrement pour immortaliser tous ces instants de féeries et retrouver mon souffle : l’altitude et la pente finale très abrupte n’ont pas fait bon ménage.

 

Mais une fois arrivés en haut, l’effort est plus que récompensé. Dans un paysage poudré de neige, j'observe les sommets qui m'entourent : Les Coutchets, Pene Medaa ou encore le col d’Anglas. J'inspire, j'expire et je me sens renaître. Connectée avec la nature, elle me donne un second souffle et ça fait un bien fou.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après un déjeuner revigorant à base de charcuteries et de fromages locaux, je continue mon expédition vers le petit lac situé dans le creux du versant des Coutchets.

Mes pas crissent dans la neige sous le poids de mon corps, et le silence. Un silence parfait autour de moi, où émane une sérénité et un calme incroyables. Seule face à cette douce atmosphère, le sourire aux lèvres, je profite de ces moments si simples et précieux.

 

 

 

 

 

 

Avant de repartir, je m'arrête à l’enclos des chiens de traîneaux. Des sorties sont organisées durant toute la période hivernale mais les réservations doivent être prises bien en amont. Sereins et à l’affût de l’arrivée de leur maître, j'ai juste envie de serrer ces chiens loups contre moi, tels de gros ours en peluche.

 

 

 

 

Je repars rêveuse, des images plein la tête, avec de nouvelles envies d’aventures. Les Pyrénées continueront toujours à me surprendre, quelque soit la saison.

 

Et vous? Avez-vous un endroit préféré dans ces belles montagnes?

 

 

 

 

Please reload

VOUS AIMEREZ AUSSI

Please reload

Réseaux sociaux

Abonnez-vous !

Copyright © 2019 Charlotte Moutier

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon
  • Grey Pinterest Icon