ITALIE | 10 CHOSES A FAIRE A FLORENCE

27.09.2018

Lors de mon séjour en Toscane, j'ai logé toute la semaine à Florence, en plein cœur du centre historique. Cette situation idéale m'a permis de visiter la ville à mon rythme (deux jours pleins et des promenades le soir) et de dénicher quelques endroits incontournables et insolites. 

 

Retour sur les 10 choses à faire à Florence !

 

 

 

1. Découvrir la Cathédrale Santa-Maria del Fiore 

 


Monument emblématique de la ville, la cathédrale Santa-Maria del Fiore  est resplendissante. Au détour des ruelles, on aperçoit sa silhouette imposante, qui grandit à vue d’œil plus on s'approche d'elle.

L'ensemble architectural est remarquable entre son duomo, son campanile et son baptistère, tous réunis au cœur de la piazza del Duomo. Mon regard est interpellé par l'harmonie des couleurs du marbre de sa façade de style gothique, verte, blanche et rose, ainsi que des mosaïques qui laissent une impression de légèreté, de pureté et de puissance, sans lourdeur. 

 

Un peu d'histoire : La cathédrale a été construite sur les fondations de l'église Santa Reparata à partir de 1294 par Arnolfo di Cambio, puis les travaux furent poursuivis par Giotto, Andrea Pisano et Francesco Talenti. Elle fut consacrée en 1436 par le Pape Eugène IV, au terme des travaux de la coupole menés par Brunelleschi. Les grands noms d'artistes italiens se succèdent !

La façade, encore inachevée, fut démolie en 1578. Le choix pour sa reconstruction ne fut jamais réglé malgré de nombreux concours. C'est seulement en 1871, que le projet d'Emilio de Fabris fut accepté. En 1887, 600 ans après le début de sa construction, la cathédrale de Santa Maria del Fiore est enfin achevée. 

 


L'intérieur de la cathédrale est assez surprenant par sa sobriété. Plan en croix latine, les murs, les voûtes et la nef sont très simples, les couleurs neutres, sans extravagance, et contrastent beaucoup avec l'extérieur ! Mais une fois arrivés sous la coupole, vous restez bouche bée ! Les peintures murales qui couvrent son intérieur présentent la scène du Jugement Dernier. Le diamètre du cadre octogonal de la voûte atteint 45,4m et sa hauteur atteint 70m (107m avec la lanterne). Vertigineux ! Sa construction, par Brunelleschi, fut innovante, sans l'utilisation d'échafaudages et marque le début de la Renaissance.

463 marches vous permettent de monter au sommet et d'admirer au plus prêt le détail de la coupole et vous êtes récompensés par une vue panoramique sur Florence ! A voir un peu plus loin dans l'article...

 

Concernant le campanile, dessiné par Giotto mais achevé par Francesco Talenti, il est décoré de bas-reliefs et de statues, œuvres des plus grands maîtres de la Renaissance, dont les originaux se trouvent au musée du Duomo. Les couleurs du marbre reprennent les teintes de la façade de la cathédrale, ce qui donne une impression de complémentarité parfaite.

L’accès au sommet (414 marches) offre également une vue remarquable sur Florence.

 

J'ai terminé ma visite par le baptistère. Sa coupole aux couleurs dorées illumine le reste de l'intérieur plutôt sombre. Sa composition en mosaïque au style byzantin dévoile des scènes de la Genèse, du Jugement Dernier et la vie de Saint Jean Baptiste. 

 

 

Cette cathédrale est une richesse culturelle et architecturale à elle seule, il est impossible de passer à côté lors de votre séjour à Florence !

Informations pratiques 

 

Cathédrale Santa-Maria del Fiore

Piazza del Duomo

 

 

Horaires de la cathédrale : Ouvert tous les jours de 10h à 17h. De 10h à 16h30 le jeudi, de 10h à 16h45 le samedi, de 13h30 à 16h45 le dimanche. 
Tarif de la cathédrale : Gratuit

 

Horaire de la coupole : Ouvert tous les jours de 8h30 à 20h, le samedi de 8h30 à 17h40 et le dimanche de 13h à 16h.

Tarif de la coupole : Payant. La réservation de la visite de la coupole est obligatoire en amont.

 

Horaires du campanile : Ouvert tous les jours de 8h30 à 20h.

Tarif du campanile : Payant

 

 

Tarif global : 15 € pour le billet combiné incluant la coupole, le baptistère, le campanile, la crypte de Santa Reparata et le musée dell'Opera del Duomo (l'accès à la cathédrale est gratuit). Il est valable 48h.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2. Manger au Mercato Centrale

 

 

Concept déjà testé lors de mon séjour à Lisbonne au Portugal, il me tardait d'essayer le mercato centrale de Florence ! 

Pour rappel, vous avez différents stands de chefs cuisiniers qui proposent des plats à savourer autour de grandes attablées.

Il y a un marché (mercato) quotidien au rez-de-chaussée (pain, poisson frais, fruits et légumes, viandes et salamis, mozzarella de bufflonne, fromages, chocolat, crème glacée, pâtes fraîches, vins, lampredotto et sandwiches) et la partie restaurant au premier étage. Ici les matières premières des plats viennent du mercato lui-même.

 

J'ai testé les pizzas de Stefano Callegari mais j'ai été légèrement déçu, ça n'a pas été les meilleures pizzas du séjour ! Par contre, jevous conseille les yeux fermés les pâtes de la Pasta Fresca du chef Raimondo Mendolia. Un vrai régal ! Que ça soit les pâtes au pesto ou à la carbonara (les meilleures au monde), votre palet explose ! Pour vous dire, j'y suis retournée trois autres fois pendant le séjour...

 

L'attente peut parfois être un peu longue, il faut arriver un peu tôt pour ne pas trop patienter et trouver une place assise.

 

En tout cas l'ambiance est très conviviale, le cadre impressionnant, en particulier l'architecture du mercato, et niveau gastronomie vous en avez pour tous les goûts !

 

 Informations pratiques 

 

Mercato Centrale

Via dell’Ariento

Site internet

 

 

Horaires : Ouvert tous les jours de 10h à minuit

Tarif : Les pâtes sont à 12 €

 

 

 

 

 

 

 

3. Se promener au bord de l'Arno

 

Que serait Florence sans son célèbre Ponte Vecchio ? C'est à la fois le pont, la rue piétonne et la galerie marchande les plus anciens de la ville. Son origine remonte à l’an 120 pour permettre le passage de la via Cassia (une voie romaine antique) sur l’Arno. Les crues du fleuve détruisaient régulièrement les ouvrages d’art jusqu’à la construction en 1345 d’un pont entièrement en pierre qui permit l'installation d'échoppes. 

En 1593, incommodé par les odeurs qui montaient des boutiques (bouchers, poissonniers, tanneurs), Ferdinand Ier n’y autorisa plus que les arts nobles.

C'est encore aujourd'hui un haut lieu de la joaillerie et de l'orfèvrerie de luxe de la ville et de l'Italie. Son architecture à trois arches et ses échoppes colorées sont totalement typiques et incontournables, malgré la foule de touristes qu'il peut y avoir notamment lors des couchers de soleil.

 

C'est aussi très sympathique de se promener le long de l'Arno pour admirer de loin le Ponte Vecchio et les façades des habitations et monuments. Vous êtes bien plus souvent au calme et les vues sont toutes aussi belles !

 

Informations pratiques 

 

Ponte Vecchio

 

Horaires : Ouvert tous les jours 24h/24

Tarif : Gratuit

 

 

 

 

 

 

4. Monter sur le duomo de la Cathédrale

 

Comme je vous le disais un peu plus haut, il est possible de monter au sommet du duomo de la Cathédrale Santa Maria del Fiore. J'ai pris mon courage à deux mains et je suis partie conquérir ce fameux duomo ! 

 

Pour une fois les nombreuses préconisations étaient justes : "Cardiaques ou non-sportifs, personnes assujetties au vertige et à la claustrophobie s'abstenir". Je n'ai pas fait ma maligne lorsque j'étais si proches des peintures de la coupole puis quand il a fallu grimper presque à quatre pattes le dernier escalier raide et tant le plafond était bas !

Après tous ces efforts, et surtout ces 463 marches, la vue panoramique m'a fait oublier ces petits instants peureux. 

 

Une vue à 360° sur Florence : on distingue très bien les monuments de la ville, la configuration des rues et des quartiers, les toits orangés, et on aperçoit même les prémices de la campagne toscane qui nous entoure avec les silhouettes des cyprès à l'horizon. Juste à côté s'élève le campanile qui semble moins imposant quand on se trouve au même niveau !

 

Bref, Florence est encore plus belle vue d'en haut !

 

 Informations pratiques 

 

Cathédrale Santa-Maria del Fiore

Piazza del Duomo

 

 

Horaire de la coupole : Ouvert tous les jours de 8h30 à 20h, le samedi de 8h30 à 17h40 et le dimanche de 13h à 16h.

 

Tarif de la coupole : 15 € pour le billet combiné incluant la coupole, le baptistère, le campanile, la crypte et le musée dell'Opera del Duomo (l'accès à la cathédrale est gratuit). Valable 48h.

La réservation de la visite de la coupole est obligatoire en amont.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

5. Admirer le coucher de soleil depuis la Piazzale Michelangelo

 

 

Le spot pour photographier Florence se situe à la Piazzale Michelangelo, sur les hauteurs de la ville. Son nom tient de la statue située au centre de la place, une réplique du David de Michel Ange.

J'ai décidé d'y aller pour le coucher de soleil et voir les derniers instants lumineux sur Florence. De magnifiques tons dorés et ocres se reflétaient sur les monuments. Ce fût un très chouette moment et je me suis bien amusée à photographier les différentes teintes et les lueurs du soir, notamment sur les villas perchées sur les collines et sur la cathédrale Santa Maria del Fiore si imposante !

 

Comptez une demie-heure de marche depuis le centre historique pour s'y rendre. Bien évidemment le lieu, connu de tous, attire un grand nombre de personnes tout au long de la journée et surtout le soir. Il faut faire des pieds et des mains pour trouver une place... Allez-y bien une heure avant le coucher de soleil !

 

Informations pratiques

 

Piazzale Michelangelo

Viale Giuseppe Poggi

 

Parking sur place

 

 

 

 

 

 

 

6. Explorer le Palazzo Pitti

 

 

Situé juste à côté de mon appartement, le Palazzo Pitti est un musée à lui seul. Son architecture extérieur, de style militaire, attire l’œil dès que l'on passe devant. C'est le plus grand palais de Florence avec ces 205m de long ! 

 

Un peu d'histoire : Luca Pitti, marchand et banquier florentin, décida en 1458 de construire ce palais, de l'autre côté de l'Arno, pour contrer la montée de la famille des Médicis. Son palais devait comporter sept fenêtres sur deux étages, mais il fit de mauvaises affaires et les travaux du palais s'arrêtèrent. C'est la duchesse Éléonore de Tolède, l'épouse du Duc Cosimo Ier de Médicis qui acheta ce palais en 1549 avec l'intention d'en faire la résidence des Médicis à la place du Palazzo Vecchio. Les travaux se terminèrent en 1618 pour aboutir au palais actuel et ses jardins qui l'entourent. Durant le XIXe siècle Napoléon l’utilisa comme résidence durant son règne en Italie et il y a encore sa salle de bain de visible.

 

 

Le palais abrite aujourd'hui de nombreux tableaux, sculptures et objets d'art. La collection de tableaux (la galerie Palatine) occupe une vingtaine de salles décorées de fresques et de stucs en trompe-l’œil vraiment magnifiques. J'aime beaucoup quand il y a des explosions de couleurs dans ces intérieurs Renaissance. Pour le coup, je suis comblée entre toutes ses dorures et ses représentations colorées sur chaque pan de mur et chaque plafond !

Certaines œuvres exposées sont dignes de la Galerie des Offices avec des artistes tels que Filippo Lippi, Le Titien, Rubens, Le Caravage, Van Dyck, Le Tintoret ou encore Raphaël.

L'avantage ? Beaucoup moins de monde et l'entrée est moins chère.

 

Il y a également dans une des ailes du palais le Musée de la Mode qui retrace les grands mouvements stylistiques du pays avec l'exposition de grands créateurs comme Chanel, Yves Saint-Laurent, Dior...

A voir aussi : le musée de l'Argenterie et le musée de la Porcelaine.

Informations pratiques

Palazzo Pitti

1 Piazza Pitti

 

Ouverture : tous les jours de 8h15 à 18h50.

Fermé le lundi pour la galerie Palatine et d'art moderne, ouvert pour les autres musées.

 

Tarif : Billet jumelé galerie Palatine + galerie d'art moderne à 8,50 €

 

 

 

 

 

 

 

7. Manger végétarien à BRAC

 

Lors de la préparation du voyage, j'ai recherché quelques adresses gourmandes sur les sites d'avis et les blogs voyages et je suis tombée sur BRAC. Les points de vue sont unanimes et très positifs : il ne faut pas passer à côté !

Le cadre est complètement atypique : on est dans une librairie, avec des ouvrages plutôt contemporains (art, photographie, voyage, culture...), et qui propose également de boire un verre ou de manger (cuisine 100% végétarienne et bio) tout en feuilletant les revues. Principe que je valide entièrement ! 


De l'extérieur, la librairie ne paye pas de mine et elle est un peu difficile à trouver. BRAC est inscrit en tout petit sur la porte et il y a aucune indication quand le store de la devanture est fermé !

L'intérieur est décoré avec goût, c'est très épuré et le mobilier est vintage, comme j'adore ! La partie restaurant se trouve dans une jolie salle, juste après un patio cocooning. 


Niveau plat c'est assez varié : pizza, pâtes, riz, poisson, lasagnes, salade... Après il faut aimer les légumes ! Mais même les non-végétariens trouveront facilement leur bonheur. Vous avez la possibilité de choisir trois plats, le tout dans une assiette unique pour la modique somme de 15€ ! La légère attente en vaut la peine : mes plats étaient succulents et les portions généreuses !  Un très bon rapport qualité-prix.

Côté dessert, le cheese-cake est particulièrement savoureux !


En plus, la playlist diffusée pendant le repas était extra et collait parfaitement au cadre : Lauryn Hill, Amy Winehouse, la B.O de Django Unchained, Wycley Jean, les Fugees...


Bref, une immense réussite pour ce concept original que je vous recommande les yeux fermés si vous êtes de passage à Florence !

Informations pratiques

 

BRAC

Via dei Vagellai 18/R 

+39 055 094 4877

Site internet

 

Ouverture : du lundi au samedi de 12h à 16h et de 19h à minuit

et le dimanche de 19h à minuit

 

Assiette de 3 plats : 15 €

 

 

 

 

 

 

 

8. Se rafraîchir aux Jardins de Boboli et Bardini

 

 

C'est sous une chaude après-midi que j'ai décidé de me promener un peu plus au frais dans les jardins de Boboli et de Bardini, situés à deux pas de l'appartement.

 

Situé derrière le Palazzo Pitti, le jardin de Boboli est le plus grand espace vert de Florence avec une superficie de 45 000 mètres carrés.

L’histoire du parc commence lorsque la famille de Médicis a acquis le Palazzo Pitti en 1550. Au début, le parc était uniquement compris entre le palais et le Forte di Belvedere. C’est au XVIIe siècle que le jardin a été étendu vers le sud-ouest. Ce charmant jardin fait partie du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Vous y découvrirez des grottes, des fontaines, un petit lac et des centaines de statues en marbreC'est dans son amphithéâtre que les premières opéras de l’histoire ont été joués ! C'est également dans ces jardins qu'on cultivera pour la première fois la pomme de terre ! On y trouve aussi des mûriers, des poiriers nains et d'autres fruits exotiques ramenés du monde entier.

 

Juste à côté se trouve les jardins de Bardini, plus petits, mais qui possèdent une magnifique vue sur tous les monuments de la ville. Ce jardin ancien est divisé en trois parties : le verger à l’est, l’escalier baroque au centre et le jardin anglais à l’ouest. 

Les variétés de fleurs et de plantes sont nombreuses : arbres fruitiers, rosiers noisette et bourbon, hortensias, glycines, iris, oliviers...

On y trouve aussi des jeux d'eau, des grottes et un canal, une rareté dans les jardins florentins anciens. 

Le jardin porte le nom du célèbre antiquaire Stefano Bardini qui fût le dernier propriétaire.

 

 

Ce fût très agréable de se poser avec un bon livre sur les hauteurs de la ville, entourés de cette belle végétation !

 

Informations pratiques

 

Jardins de Boboli

Piazza Pitti

 

 

Ouverture : De novembre à février : de 8h15 à 16h30.

Mars et octobre : de 8h15 à 17h30.

Avril, mai et septembre : de 8h15 à 18h30.

Juin, juillet et août : de 8h15 à 19h30.

Le jardin ferme le premier et le dernier lundi de chaque mois.

 

Tarif : 10 €

 

------

 

Jardins de Bardini

Costa S. Giorgio

 

 

Ouverture : Du mardi au dimanche 10h-19h

 

Tarif : 10 €

 

 

 

 

 

 

 

 

9. Visiter la plus grande basilique franciscaine au monde

 

 

La Basilique Santa Croce est la plus grande église franciscaine au monde avec ses 115m de long et 38m de large ! Je ne pouvais pas passer à côté !

 

Un peu d'histoire : La construction de la basilique commença en mai 1294 sur les fondations d'une petite église franciscaine érigée en 1252. Au cours du temps elle a connu de nombreux remaniements, et fut un laboratoire artistique : d'abord humaniste, puis Renaissance où de nombreux artistes, théologiens, religieux et hommes politiques se sont rencontrés.

 

Son extérieur est particulièrement raffiné et ses façades en marbre blanc et vert rappellent celles de la cathédrale Santa Maria del Fiore. Je tombe directement sous le charme ! De style gothique, elle représente une grande partie de l'histoire de l'art florentin avec ses grandes fresques et la présence d’œuvres de Giotto, Brunelleschi ou Donatello.

La nef est si large qu'il était impossible de soutenir l'ensemble de la basilique par les traditionnelles voûtes en pierre. La couverture est assurée par une charpente de bois, joliment peinte, qui donne une impression de grandeur. Une fois à l'intérieur, on se sent tout petit.

 

Egalement Panthéon de Florence, la basilique Santa Croce renferme près de 300 tombes dont celles de Michel-Ange, Machiavel, Galilée ou encore Rossini. J'ai été déçu qu'il n'y ait pas plus d'information concernant les artistes et les scientifiques, et qu'il y ait pas d'explication sur les décors des tombeaux, tous très symboliques. J'ai fait mes propres interprétations sans assurance...

 

La basilique est composée aussi d'une belle sacristie ainsi que de deux cloîtres.

 

Informations pratiques

 

Basilique Santa Croce

Piazza di Santa Croce

 

 

Ouverture : Du lundi au samedi : de 9h30 à 17h.

Dimanche et jours fériés : de 14h à 17h.

 

Tarif : 8 €

L’entrée comprend la visite de l’église, de chapelles, de deux cloîtres, d’un petit musée et d’autres petites salles.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

10. Visiter de nuit le Palazzo Vecchio

 

 

Centre politique et symbole de la ville, le Palazzo Vecchio est un monument de grande importance artistique et historique à Florence. J'ai choisi de le découvrir de nuit pour clôturer en beauté mon séjour italien. Vous ne pouvez pas le manquer avec sa tour de 94m de haut !

 

Un peu d'histoire : Le palais a été construit entre 1299 et 1314 pour servir de lieu de résidence et de travail aux fonctionnaires de la république. Tout au long des siècles, le palais a pris différents noms : initialement appelé Palazzo della Signoria, il a pris par la suite le nom de Palazzo Vecchio lorsque la Cour a été transférée au Palais Pitti.

Il abrite aujourd’hui le Conseil Municipal de Florence.

 

J'entre dans le palais en passant par une magnifique cour intérieure, décorée par des vues des villes sur lesquelles s’étendait le pouvoir autrichien, suite au mariage de François de Médicis avec Jeanne d’Autriche. Le résultat est remarquable.


Je décide de monter en haut de la tour pour admirer le coucher de soleil, cette fois-ci face au Ponte Vecchio. Ce fût très probablement l'un des plus beaux de ma vie : le ciel a pris de splendides teintes orangées. Nous étions quelques photographes a capturé cet instant magique, nous laissant la place à tour de rôle régulièrement. Ce n'est pas la même ambiance qu'à la Piazzale Michelangelo ! J'ai savouré ce moment de tranquillité et de beauté jusqu'à la tombée de la nuit pour ensuite redescendre visiter l'intérieur du palais.

 

Je me  dirigée en premier vers la salle des cartes, endroit que je voulais absolument voir. Je n'ai pas été déçue : cette salle comprend des cartes du monde peintes entre 1563 et 1584. C'est un témoignage des connaissances géographiques de l’époque et l'on se rend compte de l'immense différence avec aujourd'hui. Certains dessins sont assez caricaturaux notamment l'Afrique et l'Asie et les villes ne se situent pas au bon endroit.

Avec le globe central vous aurez encore plus l'impression d'avoir fait un saut dans le temps ! 

 

S'enchaîne ensuite une succession de salles et d'appartements, tous décorés de fresques et de peintures, qui m'amènent à la salle des Cinq Cents. Mesurant 54m de long par 23m de large, pour une hauteur de 18m, elle symbolise la puissance de la République florentine. Elle devait accueillir les 500 membres du Conseil. Cette institution travaillait avec le Consiglio Maggiore, formé de citoyens de la cité, en ayant pour but de distribuer le pouvoir à la population.

Ce sont Léonard de Vinci et Michel-Ange qui ont orné la salle de fresques célébrant les victoires de la République, à la gloire des Médicis et de Florence. Le plafond à caissons et les peintures sont particulièrement impressionnants. 

 

Informations pratiques

 

Palazzo Vecchio

Piazza della Signoria

 

 

Ouverture : Du 1er avril au 30 septembre : Du vendredi au mercredi de 9h à 23h. Jeudi de 9h à 14h.

Du 1er octobre au 31 mars : Du vendredi au mercredi de 9h à 19h. Jeudi de 9h à 14h.

 

Tarif : 10 €

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'espère que ses recommandations de visites vous ont donné envie d'aller à Florence, si riche et diversifiée ! En tout cas, la villem'a complètement conquise et me laisse un très bon souvenir !

 

 

 

Please reload

VOUS AIMEREZ AUSSI

Please reload

Réseaux sociaux

Abonnez-vous !

Copyright © 2019 Charlotte Moutier

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon
  • Grey Pinterest Icon