ECOSSE | ÎLE DE SKYE - LES INCONTOURNABLES

19.12.2018

Skye, la plus grande île des Hébrides intérieures, est incontournable si vous séjournez en Ecosse ! Les paysages y sont emblématiques, magiques, diversifiés et magnifiques : entre vallons verdoyants, petites maisons colorées en bord de mer, kilomètres de côtes et montagnes rocheuses sortant de la brume, il y en a pour tous les goûts. 

 

Lors de mon périple en terres écossaises, j'ai passé une journée complète sur l'île et ce fût l'une de mes plus belles étapes.

Voilà les 5 lieux à ne pas manquer et qui raviront tous vos sens !

 

1| Blackhill waterfall : la petite cascade de Marsco  

 

C'est par hasard, en me dirigeant vers Portree, que je suis tombée nez à nez avec la petite cascade de Blackhill. Visible depuis la route, vous pouvez vous garer un peu plus loin pour rejoindre le lieu. La chute d'eau vient de la montagne Marsco, situé juste en arrière plan, et elle continue son chemin jusqu'au loch Ainort. La couleur brune de l'eau est due au mélange de la roche granite et de la tourbe par lesquelles l'eau s'écoule.

Les touches violettes de bruyères ont bien entendu réveillé ma passion de les photographier sous toutes les coutures !

 

De l'autre côté de la route, le panorama sur le loch Ainort est vertigineux et me donne un bel aperçu pour la suite de mon périple sur l'île !

 

Pour les amateurs de cascades n'hésitez pas à vous rendre également aux Fairy Pools au centre-ouest de l'île.

 

 

 

2| Portree : le port coloré  

 

Concentrée autour d'une anse naturelle, Portree doit son nom à la visite du roi Jacques V : "le port du roi" en gaélique.

Capitale de Skye, son principal atout réside dans les maisons colorées longeant la baie. Toutes aussi charmantes les unes que les autres, elles donnent une jolie touche de couleur qui égaille le paysage.

 

Au cœur de la ville, vous trouverez plusieurs magasins, galeries et boutiques d'artisans pour dénicher un petit souvenir.

 

J'ai déjeuné sur place mais dans la précipitation (à cause du compte à rebours de la journée chargée) je n'ai pas choisi le restaurant idéal... Petits pois verts fluo traditionnels anglais en veux-tu en voilà !

 

3| Old Man of Storr : la randonnée incontournable

 

 

Old Man of Storr c'est le spot immanquable à Skye ! S'il ne fallait faire qu'une seule randonnée, c'est bien celle-ci ! Le lieu est célèbre pour son menhir de 50 mètres de haut qui se dresse sur le massif de Storr à 719 mètres d'altitude.

 

Pour y accéder, un sentier de randonnée a été aménagé. Il faut compter 1h pour monter en haut. La première partie est un peu décevante : toute la forêt de culture a été rasée pour laisser place à un sol recouvert de souches, de branches et de feuilles. 

À un moment le chemin se sépare en deux, vous pouvez opter soit pour l’option plus longue avec une montée plus douce (sur la gauche), soit couper au plus court et grimper un peu plus droit la côte. Nous avons choisi la deuxième option et là, nous avons totalement oublié le début du trajet négatif. Le dénivelé est un peu fort mais l'effort en vaudra la peine : une fois arrivés en haut vous découvrirez une vue panoramique incroyable sur les montagnes et les lochs voisins. La luminosité est merveilleuse, mêlée de bruine et d'un doux soleil. L'ambiance est complètement mystique et nous nous sentons si petits face à la gigantesque pierre ! Nous aurions pu y rester des heures pour admirer ce spectacle. 

 

Essayez d'arriver un peu tôt ou en fin journée pour accéder au site en toute tranquillité. Je n'ai pas eu cette chance, hélas, et ce fût difficile par moment de se suivre les uns derrière les autres, chacun à sa propre allure, en particulier sur la première partie du sentier. Une fois sur les hauteurs, les gens se dispersent un peu partout.

 

Prévoyez de bonnes chaussures et des vêtements chauds pour votre ascension car il fait vite froid et il y a beaucoup de vent !

 

4| Kilt Rock : la cascade qui se jette dans la mer 

 

La route pour redescendre sur la côte est surprenante. J'ai suivi les nombreux lacets, encore une fois, face à un paysage merveilleux : entre le massif du Storr qui se dessine à l'horizon d'un côté, et de l'autre les vues infinies sur la mer. 

 

Je me suis arrêtée à Kilt Rock et sa spectaculaire cascade Mealt Falls. L’eau glisse sur la falaise de basalte et tombe directement dans la mer après un saut de 90 mètres. La chute est approvisionnée par le Loch Mealt qui se trouve de l'autre côté de la route. J'ai eu de la chance, le débit de l'eau était puissant car il venait de pleuvoir. Le bruit était assourdissant ! 

Kilt Rock est également reconnu pour les colonnes de basalte verticales de ses falaises qui donnent l'impression d'être les plis d'un kilt écossais. D'où l'origine de son nom !

 

Un parking est situé juste à la sortie de route et il faut à peine marcher 20 mètres pour se rendre sur le site.

Et comme pour Old Man of Storr, il faudra s'armer de patience et attendre son tour pour s'approchez de la barrière et admirer la vue.

 

5| Quiraing : une magie verdoyante  

 

Sur la route qui monte au point de vue de Quiraing, il y a déjà de très belles vues sur la crête de Trotternish. Cette dernière est le résultat d'épaisses couches de basalte qui se sont déposées sur des sédiments fragiles de la période du Jurassique. Leur poids a déclenché la création de failles et un énorme glissement de terrain. Le mouvement continue de nos jours mais plus doucement.

Le panorama à perte de vue est une nouvelle fois somptueux. A l'horizon, quand la météo est clémente, vous pourrez apercevoir la mer et quelques lochs.

Ici tout est vert, sauf les petits points blancs : des centaines de moutons ! 

 

La boucle de Quiraing fait 7km (3h car assez technique). Hélas je n'ai pas eu assez de temps pour la faire. Je me suis juste aventurée sur quelques mètres.

 

Pour le stationnement, ne vous arrêtez pas dans la montée à la petite zone qui ressemble à un parking. Continuez un peu plus haut, il y a un grand parking sur le plateau.

Attention aux moutons qui traversent la route sans regarder !

 

L'Île de Skye pratique

 

 

- Quand y aller : toute l’année. L'hiver est plutôt froid et humide mais de belles photos sous la neige peuvent faire pencher la balance. En été, attention aux midges (petits moucherons à proximité des lochs, surtout au levé du jour et à la tombée de la nuit, qui dévorent la peau des touristes) et à la foule sur certains sites. Pour moi le moment idée reste l'automne pour ses couleurs orangés et le début du printemps pour le contraste neige sur les sommets et le début de la floraison.

 

- Combien de temps y aller : un grand weekend minimum pour prendre son temps pour arpenter l'île

 

- Accès à l'île : louer une voiture est le plus pratique. Il y a un bon réseau de bus et train pour une solution plus économique ainsi que des ferrys au départ de Mallaig.

 

- Décalage horaire : 1h par rapport à la France

 

- Budget : l’Écosse peut se révéler être une destination chère à cause de la livre sterling forte. Pour une nuit en Bed&Breakfast très simple, il faut compter au minimum 70£ (soit environ 90€). Pour quelque chose d'un peu plus luxueux, avec service et ambiance cosy, il faut compter 170£ (soit environ 215€).

Concernant les restaurants, le traditionnel fish& chips est aux alentours de 10£ (12€).

 

- Monnaie : la livre sterling. Le taux de change n’est pas à notre avantage avec une livre forte, même si elle a baissé récemment : 1£ = 1,11€ (décembre 2018)

 

 

Hélas par manque de temps, je n'ai pas pu faire toute la partie ouest de Skye, notamment le célèbre Nest Point mais ce n'est que partie remise.

Je suis tombée amoureuse de cette île si spectaculaire, variée et étonnante, je compte bien y retourner pour continuer à la découvrir !

 

 

Please reload

VOUS AIMEREZ AUSSI

Please reload

Réseaux sociaux

Abonnez-vous !

Copyright © 2019 Charlotte Moutier

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon
  • Grey Pinterest Icon