PARIS | PALAIS GARNIER

04.02.2019

 

Proche du boulevard Haussmann et de ses grands magasins, la visite du Palais Garnier est une superbe découverte en plein coeur du quartier touristique de Paris. C'est un lieu magique, très photogénique qui possède de nombreuses références : le fantôme de l'Opéra de Gaston Leroux, la célèbre fresque de Chagall, les sièges en velours rouges ou encore les petits rats d'opéra et leurs costumes.

 

 

Me voilà entrée pour la première fois dans cet univers artistique féerique aux décors rococos !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La construction du Palais Garnier, appelé aussi l'Opéra Garnier (nom venant de celui de l'architecte), fut décidée par Napoléon III dans le cadre de grands travaux de rénovation de la capitale menés à bien par le baron Haussmann. Il fut inauguré le 15 janvier 1875.

La façade est un mélange des styles de l'époque qui met en avant les arts célébrés dans le monument (la musique, la danse, le théâtre...) à la manière d'un temple de l'Antiquité. 

 

Les adjectifs ne manquent pas pour décrire la grandeur et la somptuosité du lieu. En entrant dans l'Opéra et en arrivant devant le Grand Escalier à double révolution et la somptueuse nef de trente mètres de haut, je suis éblouie par la beauté du hall.

Encadré d’allégories, de colonnes en marbre et illuminé de chandeliers suspendus, l'escalier courbé mène aux galeries et aux étages de la salle de spectacle.

Les décors dorés, les sculptures, les plafonds peints, les mosaïques au sol ou encore les voûtes sculptées sont sublimés par les jeux de miroirs, de couleurs et de lumières.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Grand Foyer est une version miniature de la Galerie des Glaces de Versailles : coup de foudre assuré. Le regard est attiré par tout ce décor rococo, surchargé, aux couleurs scintillantes. Les miroirs et les fenêtres accentuent la grandeur de la pièce. Le gigantesque plafond peint par Paul Baudry décline les thèmes de l'histoire de la musique et donne un effet trompe l'oeil.

 

 

 

 

 

 

Le clou de la visite réside au cœur de la salle de spectacle vêtue de rouge et d’or, surplombée de l'extraordinaire plafond peint par Chagall et de son lustre de cristal de huit tonnes ! Hélas, lors de ma visite, la salle était très peu éclairée à cause d'une répétition. Ce n'est que partie remise !

 

 

 

J'ai terminé la visite en faisant un petit arrêt à la bibliothèque de l'Opéra. Les oeuvres théâtrales y sont collectionnées depuis trois siècles. Le lieu est restreint mais malgré tout chaleureux avec un mobilier en bois et l'odeur des livres anciens.

 

 

 

 

 

 

Points positifs : arriver à l'heure d'ouverture pour éviter les touristes, le Grand Foyer rococo et le Grand Escalier

 

Points négatifs : ne pas avoir pu voir la salle de spectacle éclairée, une boutique souvenir avec des produits assez chers.

 

 

Petite anecdote : la scène de l’Opéra est penchée vers le public ce qui la rend particulièrement difficile pour les danseurs qui doivent forcer sur leurs muscles des cuisses pour arriver à danser. Les troupes étrangères viennent plusieurs jours s'entraîner avant de monter sur cette scène unique au monde !

 

 

Malgré tous mes séjours parisiens, je n'avais pas encore visité l'Opéra, ce fût une agréable surprise et je regrette surtout de ne pas y être allée plus tôt ! Désormais il fait parti de mes lieux préférés à Paris !

Informations pratiques

 

Palais Garnier

Angle rues Scribe et Auber
75009 PARIS

 

Site internet

 

Métro : Opéra, lignes nº 3, 7, 8

 

Ouverture : tous les jours de 10h à 16h30. Vérifier en amont les fermetures exceptionnelles.

 

Tarif : 14 €

 

Le billet d’entrée comprend l’accès à la Bibliothèque-Musée de l’Opéra, la Rotonde des Abonnés et le Bassin de la Pythie, le Grand Escalier, le Grand Foyer et l’Avant Foyer, les Salons de la lune et du soleil, la Rotonde du Glacier et ses tapisseries.


L’accès à la salle de spectacle peut-être restreint ou rendu impossible pour des raisons techniques ou artistiques.

 

 

Please reload

VOUS AIMEREZ AUSSI

Please reload

Réseaux sociaux

Abonnez-vous !

Copyright © 2019 Charlotte Moutier

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon
  • Grey Pinterest Icon