HAUTE-VIENNE | LE MONT GARGAN

29.03.2019

Dans le cadre d'une formation professionnelle, je suis partie dans le Limousin plusieurs jours. J'ai profité de l'occasion pour découvrir quelques pépites de cette belle région, en particulier le Mont Gargan, situé au Sud-Est de la Haute-Vienne.

Dépaysement assuré et panorama incroyable étaient au rendez-vous !

 

 

Culminant à 731m d'altitude et classé au titre des monuments naturels, le Mont Gargan est célèbre pour ses richesses naturelles et historiques.

Un sentier découverte de 2,2 kilomètres (en 1h) permet d'accéder au site et de l'explorer. Le départ se fait au pied d'une magnifique allée de hêtres centenaires qui vous amène au sommet du mont.

Accueillie par la petite chapelle en ruine et par une dense végétation, j'ai eu l'impression de me retrouver hors du temps, perdue en pleine lande écossaise. Une douce luminosité se diffusait sur les cimes des sapins et sur les monts alentours à travers les épais nuages noirs qui défilaient à vive allure. Une atmosphère presque mystique. 

 

La comparaison avec les paysages d'Ecosse s'est poursuivit avec cette abondante flore : bruyère cendrée, ajonc, fougère par milliers, recouvrant la lande sèche.

 

Malgré le temps un peu maussade, j'ai pu apercevoir quelques beaux points de vue sur le plateau de Millevaches, le massif des Monédières et même les Monts d'Auvergne. Le relief s'articule entre un paysage montagnard à l'Est et à l'Ouest par des plateaux plus ondulés. Le Mont Gargan présente alors deux types de paysage très contrastés, entre des forêts de feuillus et des vastes prairies.

  

 


Sur un petit tertre, la chapelle Notre-Dame de Bon Secours domine la lande. Érigée au XIXème siècle, de style néo-gothique, ses façades sont en granit et en pierre extraites de carrières locales. Elle est désormais fermée au public car elle a subit de nombreuses dégradations aux fils des siècles : Seconde Guerre Mondiale (où des combats ont eu lieu sur le mont), intempéries et détériorations humaines. Un peu plus loin on trouve également une fontaine à dévotions et une pierre de mémoire commémorant les actes de la Résistance.

 

 

Le saviez-vous ? Le Mont Gargan fait l'objet d'une légende autour de Gargantua. Ce dernier l'aurait formé, ce qui peut en partie expliquer son étymologie : Gargan serait le participe présent de "Garg" formé sur la racine "Gar" signifiant avaler, dévorer.

 

 

 

Une jolie découverte qui m'a permis de faire de nombreuses photos naturalistes comme je les aime, en travaillant avec la lumière et l'environnement. La vue panoramique sur la région vaut le détour !     

 

    

Informations pratiques

 

Durée : 1h

Tracé : 2,2 kilomètres 

 

Trajet : À partir de l’autoroute A20, prendre la sortie 42 et suivre le balisage routier qui vous conduira à la Croisille-sur-Briance

puis à Surdoux et enfin au sommet du Mont Gargan.

 

Parking : Une aire de stationnement (et ses petits ânes) vous accueille au pied de l’allée des hêtres.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Please reload

VOUS AIMEREZ AUSSI

Please reload

Réseaux sociaux

Abonnez-vous !

Copyright © 2019 Charlotte Moutier

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon
  • Grey Pinterest Icon