SUISSE | LE SENTIER DES 5 LACS

23.10.2019

Situées dans le sud de la Suisse, aux confins de la France et de l’Italie, les Alpes valaisannes abritent une quarantaine de 4000 mètres prestigieux, bien connus des montagnards aguerris, notamment le Mont Rose et le Cervin.

 

Je vous amène en randonnée pour aller contempler le Cervin dans toute sa splendeur, se reflétant dans 5 lacs mythiques. C’est une des randonnées les plus célèbres de Suisse qui offre un spectacle majestueux pendant 9 kilomètres sur les 4 478 mètres de la montagne la plus connue au monde et utilisée par les marques Toblerone, Ricola ou encore Paramount.

 

 

Pour accéder au site il faut d’abord emprunter un train depuis Täsch pour rejoindre Zermatt. L’accès aux voitures est totalement interdite dans la ville, à mon plus grand bonheur !

Un immense parking se situe juste à côté de la gare de Täsch et coûte10,50 CHF pour 6h de stationnement (15,50 CHF pour un jour). Le trajet est assez rapide, il dure 20 minutes et vaut 16,50 CHF pour l’aller-retour.

 

Arrivée à Zermatt, je ne peux que plonger mon regard dans le Cervin qui prône au dessus des magasins de luxe, de ski et de randonnée. Un contraste plus que frappant. Sans parler du monde. Des vagues de touristes mélangés aux randonneurs, traileurs et grimpeurs. Je m’échappe de cette cohue en direction du funiculaire pour Sunnega (2288m).

 

Une fois descendue du funiculaire, je commence à suivre le balisage des « 5-Seenweg » qui est plutôt bien indiqué. Tellement qu’à la première intersection vers le premier lac je continue à grimper, les yeux rivés sur le Mont Rose. Ce petit détour corsé de 500D+ sur à peine 1km m’aura permis d’atteindre pour la première fois les +2700 mètres en rando et de crapahuter quelques instants hors du flux touristique, à mon plus grand bonheur !

Arrivée au Stellisee, je replonge dans effervescence du tourisme de masse. Faire la queue pour reproduire exactement la même photo vue et revue sur les réseaux sociaux, non merci. Il faut dire que le reflet du Cervin dans ces eaux cristallines valent le déplacement.

Je continue en direction du Grindjesee, mon préféré. Je tombe sous le charme des mélèzes qui bordent ce lac idyllique aux airs canadiens. Par contre j’ai un peu moins apprécié voir un snowboard laissé au fond du lac…

Déjà à 2300 mètres, je poursuis ma descente vers le Grunsee et ses eaux vertes glacées. Tout autour la moraine témoigne du retrait du glacier Findelen.

Le suivant est le Moosjisee et sa couleur bleue turquoise qui rappelle le lait du glacier des eaux de Moiry. Il est alimenté par le glacier Findelen.

Je termine la randonnée par le Leisee aux eaux chaudes situé juste à côté du funiculaire pour redescendre à Zermatt.

 

 

Malgré l’attroupement que l’on peut trouver autour du Stellisee, le reste du sentier qui est souvent une large autoroute est complètement praticable, sans bousculade. J’ai pu admirer et photographier le Cervin et les lacs à ma guise sans être gênée.

Les vues sur les plus grands sommets, les glaciers et les lacs sont vraiment magnifiques.

Les points négatifs resteront la masse de touristes et le respect de l’environnement. Niveau collecte de déchets il y a du travail.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Please reload

VOUS AIMEREZ AUSSI

Please reload

Réseaux sociaux

Abonnez-vous !

Copyright © 2019 Charlotte Moutier

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon
  • Grey Pinterest Icon